Créée en 1980 avec les classes "Sections Internationales", l'APELEVIS ne dépend d’aucune organisation régionale, nationale, politique ou religieuse. Elle est à l'écoute de tous les parents. Elle est ouverte à vos réactions et suggestions.
Notre vocation :
- représenter les parents au conseil d'école pour porter leurs préoccupations concernant le fonctionnement de l'école et de la vie scolaire et extra-scolaire ; informer très régulièrement les parents ;
- défendre et promouvoir les Sections Internationales à Strasbourg et l'enseignement des langues, vecteur de tolérance, d'ouverture d'esprit et de réussite pour les enfants, tout autant que facteur de développement de l'attractivité et de la dimension internationale de la ville de Strasbourg.


La réforme des rythmes scolaires :
notre position, actualité sur :
www.facebook.com/RythmesScolairesStrasbourg

mardi 3 décembre 2013

Voici le communiqué de presse signé de plusieurs associations dont l´APELEVIS envoyé aujourd´hui à plusieurs medias.

"Début 2013, les associations de parents d´élèves de nombreuses écoles de Strasbourg ont mis en place un processus de concertation sur la mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires. Souvent initié par un sondage auprès des parents, un travail entre parents et enseignants a débouché dans beaucoup d´écoles sur des propositions d´aménagement des horaires, tenant compte des spécificités de chaque établissement, discutées puis validées en conseil d´école. Ce travail collectif montre que parents et enseignants sont soucieux d´agir avec cohérence pour améliorer le bien-être des enfants, même si nombreux sont ceux qui reconnaissent que le cadre contraignant de la loi oblige à rechercher le moindre mal plutôt que l´adhésion à un projet réellement bénéfique pour l´enfant. La participation importante des parents à la conférence de Claire Leconte, co-organisés par nos associations, est un autre signe de leur intérêt pour la question des temps de l´enfant.

Aussi, au terme de cette démarche, nous avons du mal à comprendre les modalités de consultation entamées depuis peu par la Ville.

La décision de reporter la mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires à 2014 a été prise en marge 2013. Ceci laissait largement le temps d´engager un débat constructif avec les acteurs des différentes écoles en écoutant leurs propositions. Au lieu de cela, le long silence qui a suivi la décision du maire et la multiplication subite, en fin d´année, d´instance de concertation à l´articulation trouble entament la confiance nécessaire à l´élaboration d´un projet partagé. Le choix du questionnaire comme méthode de décision nous étonne, dans la mesure où il intervient tardivement, sans que les moyens n´ aient été donnés aux parents de comprendre les enjeux de la réforme et sans qu´ils aient contribué à l´élaboration des scénarios. Parler d´éducation comme s´il s´agissait de choisir une marque de lessive en demandant de voter pour le mercredi ou le samedi nous semble peu responsable pour accompagner les parents dans leur rôle d´éducateur.

Nous déplorons un questionnaire qui se focalise sur les horaires sans intégrer la question, pourtant essentielle, de la nature et de la qualité des activités qui seront proposées durant les nouveaux temps périscolaires. Scinder ces deux sujets et exclure les parents et enseignants des choix qui seront faits sur les temps périscolaires est une erreur. Nous ne pouvons cautionner une démarche qui vise à uniformiser les horaires des écoles de Strasbourg, quand les décalages répondent à des besoins en terme d´organisation des parents et de toute la ville. "

Les associations des parents d´élèves de Strasbourg : APELEVIS, APEPA, FCPE Strasbourg, PEEP, UNAAPE Strasbourg.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire