Créée en 1980 avec les classes "Sections Internationales", l'APELEVIS ne dépend d’aucune organisation régionale, nationale, politique ou religieuse. Elle est à l'écoute de tous les parents. Elle est ouverte à vos réactions et suggestions.
Notre vocation :
- représenter les parents au conseil d'école pour porter leurs préoccupations concernant le fonctionnement de l'école et de la vie scolaire et extra-scolaire ; informer très régulièrement les parents ;
- défendre et promouvoir les Sections Internationales à Strasbourg et l'enseignement des langues, vecteur de tolérance, d'ouverture d'esprit et de réussite pour les enfants, tout autant que facteur de développement de l'attractivité et de la dimension internationale de la ville de Strasbourg.


La réforme des rythmes scolaires :
notre position, actualité sur :
www.facebook.com/RythmesScolairesStrasbourg

dimanche 1 décembre 2013

réforme : position de l´APELEVIS

L´APELEVIS Vauban remercie Mme Theureaux et l´équipe enseignante de nous avoir associés à la réflexion menée à l´école sur les nouveaux horaires à mettre en place à la rentrée 2014, avec la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires à Strasbourg.
Les 2 scénarii retenus par les enseignantes ont été présentés en conseil d´école le 21 novembre.
L´APELEVIS en discute plus avant avec Mme Theureaux lundi 2 décembre.
Nous essayons de construire, avec la FCPE et l´équipe éducative, une position commune à transmettre à la mairie.
Cependant, les 3 scénarii proposés par la ville remettent en cause l´utilité de ce travail commun.

Quoi qu´il en soit, la réforme soulève des inquiétudes dans notre association. Nous émettons des réserves à sa mise en oeuvre.

1. En restant dans le cadre strict de la nouvelle loi qui prévoit 9 demi-journées de 3h30 maximum, chaque solution est un moindre mal pour nos très jeunes enfants.
Une réduction de la journée de 50 mn compense-t-elle l´ajout d´une demi-journée supplémentaire de classe dans la semaine en terme de fatigue ?
Pas du tout pour les enfants dont les parents travaillent et qui devront rester à l´école après 15h30. Leur semaine sera alourdie, rien de plus. Ils seront plus fatigués et moins réceptifs. Ceci créera une disparité avec les autres enfants.
Si un changement peut-être utile, ce serait dans le sens d´un allongement du temps d´apprentissage durant la matinée. Les enseignantes présentes au conseil d´école nous l´ont expliqué . les enfants sont clairement plus réceptifs le matin.

2. Sur la méthode de concertation, nous regrettons une précipitation soudaine et un manque de lisibilité. La multiplication subite des instances de concertation depuis octobre et le manque d´articulation entre elles entament la confiance nécessaire à l´élaboration d´un projet partagé.
Nous regrettons le manque de clarté entourant le questionnaire annoncé.
Nous regrettons de même la pauvreté d´un débat qui met de côté les activités nouvelles qui doivent être proposées, leur nature et leur qualité.
Nous ne pouvons pas accepter que les scénarii envisagés par la mairie, différents de ce que notre école envisageait, font des maternelles les parents pauvres de la réforme.

3. L´équipe APELEVIS se prononce :
- a minima, des activités doivent être proposées aux enfants de maternelle. Ces activités sont au coeur de la réforme. Seul le scénario appelé A de la mairie en prévoit. Simplement rallonger le temps de garderie pour nos jeunes enfants serait absurde.
Nous nous référons au livret distribué à toutes les familles, sur le projet éducatif local et à ses "grandes orientations", qui prévoit des activités, notamment pour les plus jeunes...
- dans ce cadre, ces activités seront adaptées aux enfants, réalisées par du personnel encadrant en nombre suffisant et qualifié ,
- l´accès au périscolaire du soir sera élargi : des enfants plus nombreux devront y recourir , sa taille sera adaptée.
- un service de restauration sera proposé si le mercredi matin doit être travaillé ;
- comme le proposait justement l´équipe enseignante, il serait très utile de décaler de quelques minutes nos horaires de sortie avec ceux des écoles élémentaires proches, pour permettre aux parents d´aller chercher leurs enfants dans ces écoles dans un temps réaliste ;
- la presse nous l´a appris : dans de nombreuses écoles, des activités de découverte de langues étrangères ont été instaurées. Ces activités auraient toute leur place dans notre école aux sections internationales ;
- l´enseignement en langue étrangère de la section internationale doit demeurer de qualité et trouver sa place dans les nouveaux emplois du temps, de manière à ce que les enfants en bénéficient au maximum.
- Enfin, dans notre dialogue avec l´équipe enseignante, nous soutenons le premier scénario, avec des matinées de 3h30. Á-t-il encore un sens ?

Cette réfome vous concerne, donnez votre avis !


1 commentaire:

  1. Je trouve que la réforme est assez bien expliquée sur le site du gouvernement : http://www.education.gouv.fr/cid66696/la-reforme-des-rythmes-a-l-ecole-primaire.html

    Et puis si les enfants sont plus réceptifs le matin un mercredi matin en plus et moins d'heures l'après-midi c'est une bonne solution, non ? Être dans la garderie ou dans une classe avec des "travaux" (comme mes enfants l'appellent déjà) n'est pas du tout la même chose. Se défouler après l'école est important à la maison ou dans la garderie, peu importe.
    Vu les résultats de l'étude PISA hier, il faut peut-être mieux se concentrer sur les programmes et moins sur la forme ?
    Pour les activités après l'école, pour la maternelle, il faut peut-être penser à laisser jouer les enfants ? D'une façon coordonnée, bien sur. S'ils sont moins réceptifs l'après-midi ce n'est peut-être pas le moment de commencer un cours de langue ? Mais des activités de musique, de dessin, de céramique, cuisine ou autre ?
    En tout cas je vous remercie de nous tenir au courant vous êtes un peu le seul moyen de savoir ce qui se passe!

    RépondreSupprimer